C’est en tout cas ce que demande Sasis SA, une filiale de Santésuisse.

Via une lettre reçue par les médecins, l’association faîtière des assureurs maladie encourage les médecins à ne pas soigner les patients mauvais payeur. En effet, selon la loi, rien n’oblige les médecins à accepter un patient qui ne paie pas ses primes. Sasis SA fait alors la promotion de sa liste de mauvais payeur.

Pour rappel, dans certains cantons, les assureurs ont la possibilité de ne pas rembourser les factures médicales des patients fichés. Même si la LAMal a interdit ces pratiques en 2012, elles restent monnaie courante dans certains cantons.

Les médecins pourraient donc faire pareil, en refusant de soigner ces patients fichés. Cela irait alors contre leur code déontologie, qui stipule qu’un médecin doit soigner un patient indépendamment de sa situation économique.

source

Ce billet a d’abord été publié sur www.mes-complementaires.ch