Les chiffres sont tombés en septembre dernier : les primes de l’assurance maladie augmenteront en moyenne de 1,2% en 2019 sur toute la Suisse romande. Une bonne raison de changer de caisse-maladie ? En effet, les primes peuvent être très variables d’une caisse-maladie à l’autre et ce, pour des prestations absolument identiques. Les caisses-maladie justifient leurs tarifs par certains services dont vous n’avez pas forcément besoin (service client 24h/24, tarifs préférentiels chez certains partenaires…) alors qu’au final, le remboursement des frais médicaux restera de toute façon le même car c’est la LAMal (loi fédérale sur l’assurance-maladie) qui l’impose.

Comment faire pour trouver une assurance maladie pas chère ?

Comparer les offres pour économiser

Comparer les offres des différentes caisses-maladie reste la meilleure façon de trouver l’offre la plus économique. Pour cela, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurances accessible en ligne.

A noter que les primes de l’assurance-maladie dépendent en grande partie de votre canton, votre lieu d’habitation et de votre âge. Elles dépendent également de la franchise que vous avez choisie ainsi que du modèle de santé que vous souhaitez. Augmenter sa franchise ou choisir un modèle de santé alternatif peuvent en effet être une bonne façon d’économiser sur son assurance maladie.

Avant de comparer les offres, réfléchissez bien aux options qui vous conviennent le mieux. Le modèle Telmed ou HMO pourrait-il vous convenir pour bénéficier d’un rabais ? Si vous allez souvent chez le médecin, opter pour une franchise élevée est-il la meilleure option ? Au contraire, devriez-vous prendre la franchise à 300 francs si ces dernières années vous n’avez payé que peu de frais médicaux ?

Toutes ces questions méritent d’être posées avant de choisir votre nouvelle caisse-maladie.

Résilier son contrat d’assurance-maladie avant le 30 novembre

La souscription d’un contrat auprès d’une nouvelle caisse-maladie ne sera vraiment effective qu’après que vous ayez résilié votre contrat auprès de votre ancienne caisse-maladie. En effet, pour éviter que vous soyez doublement assuré, la nouvelle caisse ne peut vous affilier qu’après avoir reçu la preuve que vous avez résilié votre précédent contrat.

L’assurance-maladie de base peut se résilier, selon les cas, soit au 30 juin soit au 31 décembre mais toujours avec un préavis d’un mois. Cela veut dire que si vous souhaitez résilier votre assurance au 31 décembre, la lettre de résiliation (envoyée en recommandé avec accusé de réception pour qu’il n’y ait pas de discussion quant à la date de réception) devra être parvenue à votre caisse-maladie le 30 novembre au plus tard. Attention : le cachet de la poste ne fait pas foi.

A noter qu’il n’est pas obligatoire d’avoir souscrit un nouveau contrat d’assurance-maladie avant de résilier auprès de la première caisse. En effet, dans le cas de l’assurance maladie de base, les caisses-maladie sont tenues de vous assurer et vous n’aurez de toute façon pas de problème à souscrire un nouveau contrat (dans le cas des assurances complémentaires, c’est au contraire déconseillé de résilier le contrat trop tôt car les caisses-maladie ont le droit de refuser de vous assurer).

A noter également que vous avez le droit de :

  • assurer votre/vos enfants auprès d’une autre caisse-maladie que la vôtre, par exemple dans le cadre de l’assurance prénatale
  • souscrire la base et les complémentaires auprès de deux caisses-maladie différentes
  • résilier l’assurance de base auprès de votre caisse-maladie sans forcément résilier les complémentaires
Comparez les offres d’assurance-maladie