Vous êtes enceinte et vos proches vous ont conseillé de souscrire une assurance prénatale ? Découvrez ce que cette assurance couvre et pourquoi elle est indispensable.

Qu’est-ce que l’assurance prénatale ?

En Suisse, l’assurance de base LAMal est obligatoire et tout le monde bénéficie des mêmes prestations.

L’assurance prénatale assure le bébé avant sa naissance qui profitera des mêmes couvertures que l’assurance de ses parents et à un prix moins élevé. Elle est souscrite pendant la grossesse et le paiement de la prime intervient après la naissance.

Un enfant avec une assurance uniquement de base LAMal sera limité sur les prestations. Par exemple, avec une assurance complémentaire, s’il arrive quelque chose à votre enfant en Suisse, il sera pris en charge par l’hôpital le plus proche, même s’il est en dehors du canton de domicile.

Pourquoi c’est important

Protéger son bébé n’a pas de prix certes, mais le but n’est pas de souscrire toutes les couvertures si vous n’en avez pas besoin.

L’avantage principal est qu’il n’y a pas de questionnaire de santé en prénatale pour l’assurance de votre futur bébé. Votre enfant sera couvert quoi qu’il arrive dès la naissance.

Le bébé pourra bénéficier des assurances complémentaires sans examen médical et profiter des soins non pris en charge par la LAMal comme par exemple l’aromathérapie, l’ostéopathie, etc.

Cette assurance permet de protéger votre bébé dès l’accouchement même s’il y a eu des complications.

Si les problèmes interviennent plus tard, il est possible que l’assurance complémentaire lui soit refusé par la compagnie. L’asthme, l’amblyopie, maladie de cœliaque, ainsi que la naissance prématurée sont des motifs pour que la caisse refuse de couvrir l’enfant via l’assurance complémentaire.

En résumé, avec la prénatale, vous pouvez profiter pleinement de votre enfant dès les premiers jours sans vous souciez de gérer les contraintes administratives.

L’assurance prénatale